Actualités

Au début de l'hiver, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent : soyez vigilants !

 
 
Au début de l'hiver, les risques d’intoxication au monoxyde de carbone augmentent: soyez vigilants !

Les intoxications accidentelles au monoxyde de carbone se produisent majoritairement au domicile, en période de grand froid, mais aussi de redoux ou encore d'intempéries inhabituelles. En effet, à cette période, les appareils de chauffage sont davantage sollicités et leur fonctionnement peut être perturbé. Chaque année, l’intoxication au monoxyde de carbone est l’une des causes principales d'intoxication mortelle et d'hospitalisation en France.

Sur le territoire national, 1073 signalements ont été transmis au système de surveillance nationale pour la période du 1er septembre 2017 au 31 mars 2018. A l’échelon départemental, le SDISService départemental d'incendie et de secours a recensé 52 interventions dont 34 personnes intoxiquées sur la même période.

Le monoxyde de carbone – qu’est-ce que c’est ?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz toxique, inodore, incolore et indétectable par l'homme. Il est émis lors de la combustion incomplète de bois, gaz, charbon ou essence. Il est diffusé, le plus souvent, à cause d’un mauvais entretien ou à d’une mauvaise utilisation d'un appareil de chauffage ou d'un moteur. Son dégagement est également favorisé par l’aération insuffisante d’une pièce (entrée d'air obstruée, pièce calfeutrée…), ou encore dans un contexte d'inhalation de fumées d'incendie. L’intoxication survient lorsque ce gaz, présent dans une pièce, est respiré par un individu.

Les symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone

Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent vous alerter. S'ils apparaissent, il est nécessaire d’aérer la pièce, d’évacuer le lieu et d’appeler les urgences en composant le 112, le 18 ou le 15.

Les bons gestes

Pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone, il est nécessaire de respecter ces gestes simples :

  • Avant chaque hiver, faites vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié.
  • Tous les jours, aérez au moins dix minutes, maintenez les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne bouchez jamais les entrées et sorties d’air.
  • Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu.
  • Placez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments.

N'utilisez jamais, pour vous chauffer, des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc...

Plus d'informations :

> Les dangers du monoxyde de carbone (CO) - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,04 Mb

- site internet du Ministère des solidarités et de la santé

- site internet de l’Agence Nationale de Santé Publique