Actualités

Sécurité routière : pas de relâchement sur les routes pour le déconfinement

 
 

La crise sanitaire actuellement traversée par le pays et l’effort de confinement demandé aux Français ont largement fait baisser le nombre d’usagers sur les routes ces dernières semaines, et ainsi le nombre d’accidents et de victimes en Loire-Atlantique. À ce jour, le département de la Loire-Atlantique déplore déjà 16 tués, dont 2 usagers de deux-roues motorisés et un piéton.

Pour une minorité d’usagers, les routes désertées pendant le confinement ont été l’occasion de grands excès de vitesse relevés par les forces de l’ordre : un relâchement des comportements qui n’est pas tolérable.

À compter du 11 mai et progressivement, le trafic va reprendre à un niveau comparable aux années précédentes.

Claude d’Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique, appelle aujourd’hui tous les usagers à la plus grande prudence : «automobilistes, motards et cyclistes, la reprise de la conduite doit se faire dans le plus grand respect des uns et des autres. Vous serez nombreux sur les routes, partageons-la pour que chacun puisse circuler en toute sécurité.»

Les conseils de la sécurité routière de la Loire-Atlantique :

  • Je partage la route et je respecte les autres usagers, certains très vulnérables (piétons, vélos, trottinettes…).
  • Je contrôle mon véhicule, surtout s’il n’a pas roulé pendant plusieurs jours et je m’équipe correctement à moto.
  • Respecter les règles de la route, c’est éviter les accidents et permettre aux hôpitaux de se concentrer sur la lutte contre le Covid-19.
  • Faciliter le déplacement des véhicules prioritaires, c’est permettre aux services de secours une meilleure.

> Communiqué de presse - SR - 11-05-20 - Déconfinement - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,63 Mb