Cas de rage confirmé en France : quelques rappels

 
 
Cas de rage confirmé en France : quelques rappels

L’Institut Pasteur a confirmé, le jeudi 13 février 2020, un cas de rage chez un chiot détenu à Saint-Martin-en-Ré en Charente Maritime (17). L'enquête épidémiologique se poursuit pour éclaircir les conditions dans lesquelles ce chien a été importé en France.

Depuis 2001, 12 cas de rage canine ont été diagnostiqués sur des animaux contaminés à l’étranger et importés illégalement en France.

Ce cas de rage est l'occasion de sensibiliser sur cette maladie et des risques de son introduction via des mouvements d'animaux provenant de l'étranger (UE et pays tiers) et de rappeler les consignes suivantes :

  • Les propriétaires de carnivores (chiens, chats, furets, etc) résidant à Saint-Martin-de-Rédoivent tenir leur animal en laisse ou en cage. Ils ne doivent pas les laisser sortir librement sous peine d’être ramassés et mis systématiquement en fourrière et sous surveillance. (cette phrase est-elle utile ?)
  • Tout carnivore (chien, chat, furet, etc) ayant mordu ou griffé une personne doit être présenté à un vétérinaire par son propriétaire dans les 24 heures suivant la blessure. L’animal fait obligatoirement l’objet d’une surveillance sanitaire par un vétérinaire pendant 15 jours.
  • Ne pas manipuler les animaux sauvages ou errants surtout lorsqu’ils sont trouvés malades ou blessés ;
  • Ne pas acheter tout animal de compagnie selon les circuits légaux afin d’éviter la réintroduction de la rage en France et limiter les risques pour soi-même ou les autres ;

En cas de morsure :

  • Il faut impérativement nettoyer la plaie avec de l’eau et du savon, rincer abondamment etappliquer une solution antiseptique ;
  • Il est indispensable de consulter rapidement un médecin, qui pourra selon le contexte orienter la personne mordue vers un centre antirabique et vérifier le statut à jour de lavaccination antitétanique.

A ce sujet, pour toute interrogation, vous pouvez contacter le vétérinaire qui suit votre animal ou la DDPPDirection départementale de la protection des populations :

Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations)
 10 boulevard Gaston Doumergue 
  BP 76315
  44263 NANTES CEDEX 2
  02.40.08.86.55 
  Fax: 02.40.08.86.66
  ddpp@loire-atlantique.gouv.fr

Pour en savoir plus :