Presse

Aéroport de Nantes-Atlantique : une concertation sur le thème de "quel aéroport pour demain ?"

 
 
Aéroport de Nantes-Atlantique : une concertation sur le thème de "quel aéroport pour demain ?"

Poursuivre la réflexion sur le thème "Quel aéroport pour demain ?", c'était l'objectif de la réunion présidée, jeudi 7 juin, par Nicole Klein, préfète de la région Pays-de-la-Loire, préfète de la Loire-Atlantique en présence des représentants de l’État et des élus des collectivités territoriales du Grand-Ouest.

A la suite de la décision du Gouvernement d'abandonner le projet de transfert de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, les services de l'Etat se sont engagés dans le projet visant à réaménager l'aéroport de Nantes-Atlantique. Objectif : construire différemment, intelligemment et rapidement avec une méthode, celle de la concertation avec les élus locaux directement concernés par l'activité aéroportuaire, les élus régionaux et départementaux, les acteurs du secteur économique et les associations. " Il est important d'écouter toutes les parties concernées de façon à pouvoir aboutir à un projet conciliant les enjeux de développement économique et la protection des populations. Le projet global devra intégrer différentes composantes : les aménagements extérieurs à la plateforme pour faciliter l'accès à l'aéroport ; les études qui concernent également la plateforme elle-même avec des travaux à envisager (remise en état des pistes, allongement potentiel de la piste, mise à niveau des bâtiments d'accueil des passagers...) et enfin la réflexion relative aux mobilités afin de permettre d'interconnecter cet aéroport dans son environnement départemental, interrégional, national et international ", souligne la préfète.

" Quel aéroport souhaitons-nous demain ? ", c'est cette question qui a été au cœur des discussions de cette réunion. Pour Nicole Klein, " c'est un nouveau départ pour le Grand-Ouest. Nous devons ensemble repenser les nouvelles mobilités du territoire. Leur amélioration reposera sur les volets transports du « contrat d’avenir pour les Pays de la Loire » et du « pacte d’accessibilité » pour la Bretagne, qui seront adoptés par les deux régions.  Chacun s'est exprimé aujourd'hui sur la façon dont il souhaite s'organiser et être associé au pilotage du projet d'aménagement de l'aéroport et de ses dessertes ". Au tour de la table, les élus des collectivités territoriales et représentants de l'Etat du Grand-Ouest (Régions Pays-de-la-Loire et Bretagne, Loire-Atlantique, Maine et Loire, Mayenne, Sarthe, Vendée, Ille-et-Vilaine et Morbihan) ont notamment échangé sur le trafic attendu, les caractéristiques de ce trafic, la qualité de service souhaitée et l'accessibilité de l'aéroport. Lors de cette réunion, les travaux en cours et qui seront réalisés à court terme ont également été présentés.

"Le Premier ministre et la ministre chargée des transports ont montré un attachement particulier à ce que ce sujet avance. Il est important de distinguer les mesures qui peuvent être mises en œuvre directement de celles qui nécessiteront plus de temps avec, dans tous les cas, le souci d’en limiter l’impact environnemental, notamment en matière de bruit ", a conclu Nicole Klein.