Presse

Lancement de la charte locale d'insertion : un outil pour favoriser l'emploi et la formation pour les habitants des quartiers prioritaires de la ville

 
 

Lancement de la charte locale d'insertion : un outil pour favoriser l'emploi et la formation pour les habitants des quartiers prioritaires de la ville

Mardi 5 décembre, l’État et Nantes métropole ont lancé, devant les acteurs économiques, partenaires de l'insertion, de l'agglomération, la mise en œuvre de la charte locale d'insertion. Objectif : favoriser l’insertion professionnelle des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans  l'agglomération nantaise à  l'occasion des nouveaux programmes de renouvellement urbain.

Alain BROSSAIS, sous-préfet chargé de mission pour la politique de la ville, et Pascal BOLO, vice-président de Nantes métropole en charge de l'emploi ont réuni, le mardi 5 décembre, les acteurs économiques de l'agglomération pour marquer le lancement de la charte locale d'insertion du nouveau programme de renouvellement urbain dans l'agglomération nantaise.

Une charte locale d'insertion dans l'agglomération nantaise, pour quoi faire ?

Prévue dans la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, la charte locale d'insertion s'inscrit dans la politique globale d'accès à l'emploi et à la formation des habitants des quartiers prioritaires. Elle a vocation à favoriser l'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi qui résident au sein des 15 quartiers prioritaires de la politique de la ville de l'agglomération nantaise.

En quoi consiste-t-elle ?

Chaque marché lié aux programmes de renouvellement urbain devra faire l'objet d'une étude puis d'une inscription, lorsque cela sera possible, d'une clause sociale permettant de réserver 5 à 10 % des heures de travail au public qui résident au sein de ces quartiers. Ces clauses sociales devront être un levier pour construire de réels parcours vers l'emploi pour ce public, avec une attention particulière portée aux publics féminin et jeune. Les entreprises devront donc recruter au sein de leurs effectifs des demandeurs d’emploi dans le cadre de l'activité que vont générer les opérations de rénovation urbaine des quartiers de Bottière/Pin Sec, Grand Bellevue, Nantes nord et Dervallières.

Qui peut être recruté dans le cadre de la charte locale d'insertion ?

Dans le cadre des marchés relevant d’un programme de rénovation urbaine (PRU), les personnes concernées sont des demandeurs d'emploi qui vivent dans l'un des 15 quartiers prioritaires de l'agglomération nantaise : Bellevue, Bottière Pin Sec, Bout Des Landes/Bout des Pavés, La Boissière, La Halvêque, La Petite Sensive, Le Breil, Le Clos Toreau, Le Ranzay, Les Dervallières, Malakoff, Port Boyer, Orvault Plaisance, Rezé Château, Le Sillon de Bretagne.

> CP - Lancement de la charte locale d'insertion : un outil pour favoriser l'emploi et la formation pour les habitants des quartiers prioritaires de la ville - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb