Presse

Manifestations de ce samedi : L’engagement des forces de l’ordre a été exemplaire

 
 
Manifestations de ce samedi : L’engagement des forces de l’ordre a été exemplaire

Plusieurs manifestations ont eu lieu aujourd’hui dans tout le département, dont une grande partie s’est déroulée dans le calme. À Nantes, une minorité a dégradé des biens publics et privés et cherché l’affrontement avec les forces de l’ordre qui ont subi de nombreux jets de projectiles. L’engagement des forces de l’ordre a permis d’éviter de nombreuses dégradations.

Trois manifestations étaient organisées à Nantes aujourd’hui. Si la grande partie des participants a manifesté dans le calme, une centaine de personnes étaient présentes dans le but unique d’agresser et de casser. Cinq fonctionnaires de police et trois manifestants ont été légèrement blessés.

Quatre magasins ont vu leurs vitrines brisées et du mobilier urbain a été dégradé. Les forces de l’ordre ont interpellé 13 personnes.

« Comme lors des manifestations de ces derniers jours à Nantes, des individus, dont certains cagoulés et armés, se sont livrés à des actes de violence et à des dégradations inacceptables. Ils ont systématiquement cherché l’affrontement avec les forces de l’ordre qui ont subi des insultes et de nombreux jets de projectiles. Je rends hommage aux policiers et aux gendarmes qui, par leur professionnalisme, leur engagement et leur courage, ont permis d’éviter de nombreuses dégradations. L’usage proportionné de la force a été rendu nécessaire pour protéger l’intégrité physique des policiers et gendarmes engagés sur le dispositif, des manifestants, de la population et pour éviter des dégradations de biens publics et privés. Je remercie ceux des responsables politiques qui, compte tenu de la gravité de la situation, ont appelé au calme et noué le dialogue. La liberté de manifester, ce n’est ni la liberté de casser ni celle d’agresser. Celles et ceux, qui ont quitté la manifestation en milieu d’après-midi, l’ont bien compris et ont fait preuve de responsabilité et de civisme », déclare Claude d’Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique.

> Communiqué de presse du 10 décembre 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,99 Mb