Presse

Pour passer de bonnes fêtes, pas de relâchement sur la route !

 
 
Pour passer de bonnes fêtes, pas de relâchement sur la route !

A l’occasion des vacances scolaires, le trafc sur les routes du département sera dense. Claude d’Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique, appelle à la prudence et à la vigilance de tous, pour qu’aucune vie ne soit brisée par un accident qui laisse des séquelles graves ou par le drame que constitue le décès de l’un de vos proches.

Déjà 52 personnes ont perdu la vie sur les routes du département depuis le début de l’année :

Le non-respect des règles du code de la route et des limitations de vitesse est la première cause de mortalité sur la route mais en cette période de fêtes, l’attention des usagers de la route est notamment attirée sur les risques liés à la consommation d’alcool au volant. Les autres règles de la route ne doivent pas, non plus, être négligées.

  • En Loire-Atlantique, 28 % des accidents mortels sont liés à l’alcool : la consommation d’alcool est incompatible avec la conduite.

Mauvaise perception des risques, mauvaise coordination des gestes, allongement du temps de réaction, trouble de la vision : les effets négatifs de l’alcool sont nombreux ! Sa consommation a un effet désinhibiteur et euphorisant, il peut également favoriser l’agressivité ou encore la somnolence.

Si vous avez consommé de l’alcool, ne prenez pas le volant : « Sam, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas »

Avant de sortir, choisissez parmi vos amis un conducteur sobre qui permettra à tous de rentrer sans encombre. Si ce n’est pas possible pensez co-voiturage ou encore transports en commun pour rentrer.

L’alcool est éliminé très lentement par l’organisme, en cas de doute, utilisez un éthylotest afin de vérifier votre capacité à prendre le volant. Contrairement à une idée reçue, la consommation de certains produits ne fait pas disparaître plus rapidement l’alcool dans le sang. En revanche, l’utilisation en parallèle de médicaments ou de produits stupéfiants augmente significativement les risques.


La probabilité de décéder ou d’être grièvement blessé sur les routes ne relève pas de la fatalité.
Chacun, par son comportement, peut contribuer à éviter les drames.
La sécurité routière est l’affaire de tous : « Sécurité routière, tous responsables ».
« Sur la route, respecter les règles c’est respecter la vie »
Retrouvez tous les conseils de prudence sur le site internet de la sécurité routière .
Suivez la Faucheuse sur Twitter et sur Facebook .

> Communiqué de presse du 20 décembre 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,28 Mb

F-VACANCES-01