Presse

Rencontre avec 40 jeunes en service civique et leurs tuteurs

 
 
Rencontre avec 40 jeunes en service civique et leurs tuteurs

8 ans d’existence, 270 000 volontaires, de tous horizons, engagés dans des missions d’intérêt général, le service civique a fait ses preuves. Il est, aujourd’hui, le premier dispositif d’engagement volontaire pour les jeunes. En offrant la possibilité aux 16 - 25 ans, et jusqu’à 30 ans quand ils sont en situation de handicap, sans condition de diplôme ni d’expérience, de devenir volontaire, le service civique joue un rôle sociétal majeur en apportant une réponse concrète et qui fait sens pour les jeunes. Nicole Klein a rencontré, le 27 mars 2018, quarante binômes tuteurs/volontaires.

« Il est essentiel de mobiliser notre jeunesse face à l’ampleur de nos défis sociaux et environnementaux. Avec le service civique, nous leur proposons un cadre d’engagement sécurisant dans lequel ils peuvent mûrir, gagner en confiance en eux, en compétences, et prendre le temps de réfléchir à leur propre avenir, tant citoyen que professionnel. En favorisant la mixité sociale et la cohésion nationale, le service civique est aujourd’hui perçu, et vécu par les jeunes comme une véritable expérience utile pour eux-même et pour les autres. C’est pourquoi, il est important pour moi d’accueillir ces jeunes et leurs tuteurs », explique la préfète. Cette 4ème rencontre départementale du service civique est plus particulièrement consacrée au tutorat et permettra de poser les bases d’une charte des tuteurs. La qualité du tutorat est en effet un élément important pour l’image et pour améliorer la performance du dispositif.

En Loire-Atlantique, les services de l’État via la direction départementale déléguée de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) se sont fortement engagés pour favoriser le développement du service civique. Dès 2010, tout a été mis en oeuvre pour que le dispositif soit connu et qu’il y ait une offre de missions suffisante pour répondre à la demande. ).On compte, pour l’année 2017, près de 2 000 jeunes engagés en service civique. Ce chiffre a triplé depuis 2015. Un trentaine d’entre eux étaient en situation de handicap. Pour développer l’accessibilité du dispositif à ce public prioritaire, les services de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS) en partenariat avec T’CAP et les CEMEA ont mis en place une expérimentation qui se déroulera de 2018 à 2019 et qui pourrait prendre la forme d’une action de formation en direction de structures n’accueillant pas de jeunes en service civique en situation de handicap.

 Le service civique c'est quoi ?

• Une mission d’intérêt général à effectuer dans un des neuf domaines du référentiel national, pour un organisme privé à but non lucratif (notamment les associations) ou une personne morale de droit public.
• une durée moyenne de huit mois et d’au moins 24 heures hebdomadaires.
• une indemnité pour le volontaire de 473,04 € versée par l’État plus 107,58 € à la charge de l’organisme d’accueil (au 30 octobre 2017) et un régime complet de protection sociale financé par l’État.

Pour en savoir plus :

> dp service civique - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,68 Mb