Panorama général & chiffres clés

 
 

Index d'articles

  1. La mobilisation du droit commun (novembre 2016)
  2. Du droit commun de l’État.
  3. Les moyens spécifiques de la politique de la ville
  4. Panorama général & chiffres clés

Les données ci-dessous visent à répertorier les crédits d’intervention de l’État (droit commun et crédits spécifiques) s’appliquant aux QPV lorsqu’il est possible d’extraire ces données. (données 2015)

Les moyens spécifiques

Le programme 147 représente un montant de 2 525 592€ ; les crédits sont en augmentation pour 2016.

La dotation adultes-relais représente 510 000€ pour 40 postes

Éducation Prioritaire (REP et REP +) : les moyens spécifiques représentent 65 postes supplémentaires

L’abattement TFPB représente un montant de 5M€ pour le département soit 3,6M€ pour l’agglomération nantaise, 593 000€ pour la CARENE et 56 000€ pour Châteaubriant dont 60 % pris en charge par les collectivités et 40 % par l’État.

Le soutien au titre du droit commun de l’État

- CNDS : 223 000€ (part QPV de l’enveloppe totale : 13,5 %) - forte progression en 2016 : 19,20 % 

- Postes FONJEP (Fonds de Coopération de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire) : 160 500€ 

- Volontaires en Service Civique : 57 jeunes en QPV pour 306 000€ (sur 710 volontaires en Loire-Atlantique) 

- Intégration des populations immigrées et apprentissage langue française : 92 000€ 

- Soutien à la jeunesse : 52 500€ d’aide à des projets d’acteurs associatifs des QPV (soit 27,3 % de l’enveloppe départementale) 

- Garantie Jeunes : 1104 jeunes entrés dans ce dispositif à ce jour dont 20 % sont issus des QPV