Charte pour la prise en compte de l’agriculture dans l’aménagement du territoire et ses développements

 
 

Le 30 août 2013, le préfet de la Loire-Atlantique et les présidents du Conseil Général, de la Chambre d’Agriculture, de l’Association Fédérative des Maires et  de la Fédération des Maraîchers Nantais signent le volet Maraîchage de la charte pour la prise en compte de l’agriculture dans l’aménagement du territoire.

Un volet Maraîchage complète en 2013 la charte agricole

charte_maraichage_151013

Le 30 août 2013, le préfet de la Loire-Atlantique et les présidents du Conseil Général, de la Chambre d’Agriculture, de l’Association Fédérative des Maires et  de la Fédération des Maraîchers Nantais signent le volet Maraîchage de la charte pour la prise en compte de l’agriculture dans l’aménagement du territoire.

Le maraîchage constitue une activité économique importante en Loire-Atlantique, faisant partie de l’histoire et de la culture de l’agglomération nantaise depuis cinq siècles. En se développant de façon significative, l’activité maraîchère, sous la pression de l’urbanisation, s’est éloignée du centre de la ville vers la périphérie. Progressivement les maraîchers nantais se sont modernisés, adaptés aux évolutions de la demande, par leurs structures de production et en s’organisant collectivement.

Cette charte présente l’activité du maraîchage nantais pour mieux la comprendre dans sa dynamique, son organisation et dans sa dimension économique locale. Elle a pour objectif de promouvoir les différentes pratiques culturales et les actions à mener dans le respect économique, social et environnemental. Elle apporte ainsi des recommandations en matière d’aménagement sur lesquelles les élus locaux et leurs partenaires doivent s’appuyer pour élaborer leurs documents d’urbanisme.

La volonté partagée des signataires est bien, au travers de l’inventaire de l’ensemble des mesures préconisées et des présentations à la fois globales et détaillées d’avoir un document de référence favorisant la concertation des acteurs locaux sur l’évolution de l’activité maraîchère dans le département.

> volet maraîchage - charte agricole - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,51 Mb

La charte révisée en 2012

illustration_1

Le 13 février 2012, le préfet de la Loire-Atlantique et les présidents de la Chambre d’Agriculture, du Conseil Général et de l’Association Fédérative des Maires signent la charte pour la prise en compte de l’agriculture dans l’aménagement du territoire. Ce document est le fruit du travail partenarial mené depuis plus d'un an.

Chacune des parties signataires y réaffirme sa volonté d’assurer l’avenir de notre agriculture qui occupe et entretient près des deux tiers du département, et par conséquent son engagement à veiller à la limitation de la consommation des surfaces qui lui sont indispensables.

En effet, l’évolution de la démographie et des modes de vie s’accompagnent d’une extension urbaine et d’un développement des infrastructures fortement consommateurs de terres agricoles, au point de devenir une réelle menace pour la pérennité de cette activité.

La charte n'est pas un document opposable réglementairement : elle est un recueil de valeurs et de principes partagés des différents partenaires au sujet de l'aménagement et de la gestion de l'espace notamment agricole. L’objectif de la charte est d’être au service des acteurs de l’aménagement du territoire et en particulier des élus locaux. Elle présente les outils disponibles et propose des recommandations en matière de gestion économe de l'espace, de construction en zone agricole et rurale ou pour les zonages d’un Plan Local d’Urbanisme (PLUPlan local d'urbanisme). Il s'agit d'une nouvelle charte permettant d'actualiser et de compléter celle de 2004.

> charte agricole - février 2012 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,67 Mb

Le volet viticole

Couverture de la charte agricole

La démarche de concertation engagée entre les partenaires de la Charte initiale a été poursuivie pour formaliser un volet viticole particulier, signé le 21 octobre 2005.

Aux rédacteurs initiaux se sont joints les syndicats professionnels ou d’appellation : le Syndicat de Défense de l’Appellation d’Origine Contrôlée Muscadet (SDAOC), l’Union des Producteurs de Gros-Plant du Pays Nantais (UPGPPN), le Syndicat des Vins de Pays du Jardin de la France, ainsi que le Syndicat Général des Vignerons Nantais.

L’Institut National des Appellations d’Origine et le président du Schéma de Cohérence Territoriale du Vignoble nantais, particulièrement concernés par cette démarche, ont également participé aux échanges et à la réflexion.

> volet viticole - 21 octobre 2005 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,77 Mb

> diaporama - présenté par les partenaires le 21 novembre 2005 devant l’Assemblée Générale du SDAOC Muscadet et de l’UPGPPN à Vertou - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb

Pour tous renseignements

Direction départementale des Territoires et de la Mer de la Loire-Atlantique
Mission Observation, Prospective, Evaluation, Développement durable
10, Boulevard Gaston Serpette, BP 53606, 44036 Nantes Cedex 1
Contact : ddtm-mopedd@loire-atlantique.gouv.fr

- Association des Maires de Loire-Atlantique
- Chambre d’Agriculture de Loire-atlantique