2022 Bilans d'accidentalité départementaux

Retrouvez en ligne les bilans mensuels des accidents mortels édités par l’observatoire départemental de sécurité routière de la Loire-Atlantique.

L'année de référence est 2019. En effet compte tenu de la pandémie (confinement et couvre-feu) 2020 et 2021 sont particulières.

Bilans mensuels

Accidentalité: Bilan d'octobre

En octobre, sur le bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique les indicateurs des accidents, des tués et des blessés sont au vert. On déplore encore 7 accidents mortels, impliquant le décès de 3 usagers de VL, 1 moto, 1 cyclo et 2 piétons.
A l’issue du mois d’octobre, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 11 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 5,33 tués/mois.

Accidentalité: Bilan de septembre

En septembre, sur le bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique les indicateurs tués et blessés sont au rouge. On déplore encore 9 accidents mortels, impliquant le décès de 5 usagers de VL, 2 motos, 1 cyclo et 1 piéton.
A l’issue du mois de septembre, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 14 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 5,08 tués/mois.

Accidentalité: Bilan d'août

On déplore encore 7 accidents mortels, impliquant le décès de 6 usagers de VL et 1 usager piéton. A l’issue du mois de août, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 10 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 5,5 tués/mois.

Accidentalité: Bilan de juillet

En juillet, sur le bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique les indicateurs accidents et blessés sont au vert. On déplore encore 5 accidents mortels, impliquant le décès de 4 usagers de VL et 1 usager en vélo et 1 usager en moto.
A l’issue du mois de juillet, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 5 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 4,9 tués/mois.

Accidentalité: Bilan de juin

En juin,sur le bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique  les indicateurs accidents et tués sont au vert. On déplore encore 2 accidents mortels, impliquant le décès de 1 usager de VL et 1 usager PL.
A l’issue du mois de juin, la tendance de la mortalité routière s’établit à - 4 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 4,4 tués/mois.

Accidentalité: Bilan de mai

En mai,sur le bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique tous les indicateurs sont au rouge. On déplore encore 3
accidents mortels, impliquant le décès de 3 usagers de VL.
A l’issue du mois de mai, la tendance de la mortalité routière s’établit à +1 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12
mois étant de 4,2 tués/mois.

Accidentalité: Bilan d'avril

En avril, sur le bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique les indicateurs sont au rouge hormis les tués.
On déplore encore 4 accidents mortels, impliquant notamment le décès de 3 usagers vulnérables : 2 motocyclistes et 1 piéton.
A l’issue du mois d'avril, la tendance de la mortalité routière s’établit à - 1 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 4.6 tués/mois

Accidentalité: Bilan de mars

Mauvais bilan d’accidentalité sur les routes de la Loire-Atlantique, en mars ; tous les indicateurs sont au rouge.
On déplore encore 4 accidents mortels, impliquant notamment le décès de 2 usagers vulnérables : 1 motocycliste et 1 cyclomotoriste.
A l’issue du mois de mars, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 5 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 5,1 tués/mois.

Accidentalité: Bilan de février

L’accidentalité routière « corporelle » est actuellement en baisse. On déplore cependant 3 tués dans 3 accidents mortels en février 2022, pour 1 seul l’an dernier alors que nous étions en période de couvre-feu.
Pour mémoire, les données statistiques d’accidentalité « d’avant la COVID » (année 2019) sont rappelées dans les tableaux du suivi mensuel, compte tenu de la particularité des 2 dernières années : baisse du trafic routier due aux périodes de confinement et de couvre-feu engendrant, a priori, une baisse de l'accidentalité.
A l’issue du mois de février, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 3 par rapport à 2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 4,9 tués/mois.

Accidentalité: Bilan de janvier

L’année 2022 débute comme l’an dernier du point de vue de l’accidentalité routière. On déplore cependant 1 tué de plus, soit 7 tués en janvier, dans 6 accidents mortels.
A noter le décès de 3 jeunes hommes de 21 à 24 ans, et la première victime, en Loire-Atlantique, d’un conducteur d’engin de déplacement personnel motorisé (EDPM - trottinette électrique), décédé à 66 ans d’un traumatisme crânien.
A l’issue du mois de janvier, la tendance de la mortalité routière s’établit à + 1 par rapport à  2021, la moyenne mensuelle sur 12 mois étant de 4,75 tués/mois.

Cartes des accidents corporels et mortels

A lire dans cette rubrique