associations lauréates : tiers-lieux destinés à favoriser l’accès à l’alimentation des ménages hébergés à l’hôtel

 
 

6 projets retenus en Pays de la Loire pour la création et le développement de tiers-lieux destinés à favoriser  l’accès à l’alimentation des ménages hébergés à l’hôtel

Face à une crise sanitaire exceptionnelle, le gouvernement est entièrement mobilisé pour améliorerl’accès de tous à une alimentation saine et équilibrée. Suite à un appel à projets lancé le 12 janvier2021 par la délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement, 6 projets de tiers-lieuxfavorisant l’accès à des équipements de cuisine pour des ménages hébergés à l’hôtel viennent d’êtresélectionnés en Pays de la Loire. Ces projets seront soutenus pendant 2 ans à hauteur de 1 milliond’euros dans le cadre du plan France Relance et de la Stratégie nationale de prévention et de luttecontrelapauvreté.

L’appel à projets « création et développement de tiers-lieux favorisant l’accès à l’alimentation des ménages hébergés à l’hôtel » s’inspire des enseignements de la crise sanitaire pour proposer un système nouveau et plus efficient d’aide alimentaire pour les ménages hébergés à l’hôtel. En travaillant la question de la participation des personnes concernées et du faire « soi-même », les 6 projets retenus proposent des lieux – fixes ou mobiles – offrant aux personnes hébergées la possibilité de cuisiner leur repas. Ces alternatives aux démarches distributives ont pour but de favoriser le développement du pouvoir d’agir, l’estime de soi et la création de liens sociaux.

L'association Saint-Benoit Labre a ainsi reçu une aide de 648 850 € pour soutenir son projet.

Les projets s’adressent en priorité aux personnes hébergées dans l’ensemble des dispositifs hôteliers. Une attention particulière sera portée aux familles avec enfant(s) et aux femmes isolées. Les organismes retenus proposent une offre largement diversifiée comprenant : la mise en œuvre de camions-cuisines mobiles, la mise à disposition de cuisines dans des structures existantes.

Les projets auront également pour mission de constituer des lieux de sociabilité et une « porte d’entrée" vers l’accompagnement social. Certains projets retenus proposeront aux ménages une offre d’accompagnement autour de l’alimentation (ateliers socioculturels et socioéducatifs autour de la cuisine, ateliers de sensibilisation à la nutrition et la santé maternelle et infantile, etc.).