Actualités

Une semaine consacrée aux pensions de famille

 
 
Une semaine consacrée aux pensions de famille

La semaine des pensions de famille s’est déroulée du 4 au 10 octobre 2021 partout en France, avec notamment des événements et des portes ouvertes en Loire-Atlantique. Organisée par le réseau associatif de lutte contre le mal logement, et sous l’impulsion de l’État dans le cadre du plan pour le Logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme, cette semaine a pour objectif d’améliorer la visibilité de ce modèle d’accès au logement. À cette occasion, Didier Martin, préfet de la région Pays de la Loire et de la Loire-Atlantique, accompagnée de Nadine Chaïb, sous-préfète sont allés à la rencontre de l’équipe de l’association «Habitat et Humanisme» et des résidents de la pension de famille «Nouvelle Horizon» située à Nantes. Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de Loire-Atlantique s’est rendu à la résidence «Littré» gérée par l'Association ANEF-FERRER, la première pension de famille à s’être implantée dans le département.

Photo web

Visite de Didier Martin, préfet de la région Pays de la Loire et de la Loire-Atlantique, accompagnée de Nadine Chaïb, sous-préfète de la pension de famille Nouvelle Horizon » située à Nantes.

Qu’est-ce qu’une pension de famille ?

Une pension de famille est un logement destiné à des personnes dont la situation sociale et psychologique rend difficile l’accès à un logement ordinaire. Ce dispositif permet de proposer à des personnes en difficulté et souvent seules, un logement dans un cadre de vie collective à taille humaine, en les accompagnant pour leur permettre de se sentir chez elles et de recréer des liens avec les autres.

Les pensions de famille sont de grandes maisons d’une capacité de 10 à 25 logements meublés et équipés où les personnes accueillies peuvent s’approprier leur environnement de vie. Elles se composent de locaux semi-collectifs (cuisine, jardin, salle d’activité) et d’un ensemble de logements individuels et sont situés en proximité des centre-villes afin de permettre l’insertion des personnes dans la vie de quartier. Les pensions de famille proposent un lieu de vie au sein duquel les résidents disposent d’un cadre à la fois personnel et partagé leur permettant de nouer du lien entre eux et avec les hôtes. Par le biais d’un suivi social et sanitaire, les pensions de famille assurent aux résidents un soutien à l’autonomie et au vieillissement.

Les pensions de famille sont gérées par des associations qui initient le projet en accord avec les services de l’État, ainsi qu’en partenariat avec la commune d’implantation et le plus souvent un bailleur social.

Le dispositif des pensions de famille en Loire-Atlantique

La Loire-Atlantique disposait fin 2017 de 15 pensions de famille correspondant à 273 places. Sur le territoire, ces structures sont réparties sur l’ensemble du territoire départemental à Nantes, Saint-Nazaire, Orvault, Basse-Goulaine, Rezé, Savenay, Ancenis - Saint-Mars-la-Jaille et Treillières.

Dans le cadre du plan quinquennal Logement d’abord 2018-2022, une programmation de 200 nouvelles places a été planifiée. Les porteurs de projets locaux ont répondu avec réactivité, ce qui a permis d’atteindre les objectifs grâce à 8 nouvelles créations de structures ou des extensions. De nouveaux territoires vont ainsi bénéficier de cet outil d’insertion sociale : Châteaubriant, Pornic - Saint-Brévin, Vertou, Le Loroux-Bottereau. Si les ouvertures vont s’échelonner en fonction des durées de construction, plus de 100 places sont déjà ouvertes, parfois dans des locaux temporaires dans l’attente des livraisons des bâtis finaux. Des projets supplémentaires sont déposés pour des ouvertures en 2023 et après.

Dans le cadre de cette semaine nationale, plusieurs associations avaient organisé des événements et des portes ouvertes dans le département de la Loire-Atlantique : Habitat Humanisme, Les Eaux Vives, Saint-Benoît Labre, Solidarité Estuaire et Une famille un Toit.