Les violences faites aux femmes porteuses de handicap

 

Selon une étude de la direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) de juillet 2020 , les violences perpétuées sur des femmes porteuses de handicap(s) sont très fréquents. 9 % des femmes handicapées sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles dans le ménage ou en dehors contre 5,8 % pour les femmes sans handicap. De même, les femmes handicapées sont deux fois plus nombreuses à avoir subi des violences sexuelles (4 % pour les femmes porteuses de handicap(s) contre 1,7 % pour les femmes sans handicap).

Ces violences peuvent être des violences conjugales, des violences intrafamiliales ou des violences de tous ordres : des violences physiques, des violences sexuelles, des violences psychologiques, des violences administratives, des violences économiques, des violences matérielles …

Ces violences plus marquées s’expliquent par une vulnérabilité et une dépendance plus fortes des femmes porteuses de handicap(s). Pour autant, les actes de violences sont INTERDITS et PUNIS par la loi, d’autant plus que la vulnérabilité représente une circonstance aggravante.

Besoin d’aide ?

En cas d’urgence, appelez le 114 (en remplacement du 15, 17 et 18 pour les personnes sourdes, malentendantes, aphasiques, dysphasiques).

Vous pouvez également contacter Violences Femmes Info au 3919 (qui n’est pas un numéro d’appel d’urgence), le numéro d’écoute national gratuit et anonyme adapté aux femmes en situation de handicap qui assure une écoute et une information et, en fonction des demandes, effectue une orientation adaptée vers des dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge.

Vous pouvez vous faire accompagner dans vos diverses démarches et trouver du soutien.

Le site Ecoutes Violences Femmes Handicapées lancé par l'association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir (FDFA) est désormais en ligne : https://ecoute-violences-femmes-handicapees.fr .

Il vous permettra de trouver, notamment, des associations d'écoutes et de soutien, adaptées au handicap de chacune.

En Loire-Atlantique, différentes associations peuvent vous aider:

> Aides et urgences femmes porteuses de handicap(s).odt - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,00 Mb

En savoir plus :

La MIPROF met à disposition des professionnel.les en lien avec des femmes en situation de handicap un guide de formation intitulé « repérer les violences, accompagner, prendre en charge, orienter la victime en situation de handicap ».

Lien vers : https://arretonslesviolences.gouv.fr/je-suis-professionnel/femmes-en-situation-de-handicap

Ce guide est un outil complémentaire aux kits pédagogiques « Anna » sur les violences au sein du couple et « Elisa » sur les violences sexuelles. Les courts métrages précédemment cités sont disponibles en langue des signes français, en audiodescription et sous-titrage français si vous écrivez à formation@miprof.gouv.fr

Vous pouvez retrouver le rapport « Violences, femmes et handicap : dénoncer l’invisible et agir » du Sénat fait au nom de la délégation aux droits des femmes le 3 octobre 2019 et sa synthèse .

Vos contacts en Loire-Atlantique

Une documentation concernant cette politique et ces dossiers est disponible auprès de :

Valérie RICHAUD-TAUSSAC, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité - (Tél : 02.40.08.64.24 / valerie.richaud-taussac@pays-de-la-loire.gouv.fr)