Communiqués de Presse

Renforcement des mesures de lutte contre la Covid-19 dans le département

 
 
Renforcement des mesures de lutte contre la Covid-19 dans le département

Le gouvernement a décidé de renforcer les mesures de lutte contre l’épidémie dans 39 départements dont la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Sarthe et la Vendée. Au niveau départemental, le préfet a également décidé d’étendre le port du masque obligatoire à la totalité des lieux et événements soumis à passe sanitaire. L’ensemble de ces mesures seront applicables à partir du 8 novembre 2021.

> COVID Arreté préfectoral port du masque 05/11/21 applicable au 08/11/21 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,60 Mb

Dans un décret paru hier au journal officiel, de nouvelles mesures nationales de lutte contre l’épidémie seront applicables à la Loire-Atlantique comme aux 38 autres départements. Il s’agit notamment du retour du port du masque obligatoire dans les écoles élémentaires à partir du 8 novembre 2021 selon un protocole défini par l’Éducation Nationale et le Rectorat de Nantes.

Au niveau départemental et sur recommandation de l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire, le préfet a également décidé d’étendre l’obligation du port du masque à l’ensemble des événements et des établissements recevant du public soumis au passe sanitaire. Un arrêté préfectoral publié au recueil des actes administratifs précise les mesures applicables à partir du 8 novembre a minima jusqu’au mercredi 8 décembre 2021. Par exemple, selon l’article 3 de l’arrêté, le port du masque redevient obligatoire lors des déplacements à l’intérieur des restaurants ou des établissements sportifs clos. Il redevient également obligatoire dans les musées et les cinémas. Pour rappel, le port du masque est toujours obligatoire dans les lieux à forte concentration de personnes. Dans ce contexte, il est également vivement recommandé aux habitants de la Loire-Atlantique de plus de 65 ans et les plus fragiles de réaliser leur rappel de vaccination auprès de leur médecin traitant, leur pharmacien ou en centre de vaccination et à l’ensemble de la population de bien veiller au respect des gestes barrières.

 
 

A lire également :