Communiqués de Presse

Ukraine : l'accueil des ressortissants en Pays de la Loire (au 5 avril)

 
 

Les arrivées des ressortissants ukrainiens sur le territoire régional se font majoritairement de manière diffuse. Les différentes préfectures de département communiquent régulièrement des messages aux collectivités locales, ainsi qu’aux opérateurs associatifs, afin d’inciter les nouveaux arrivants à se présenter en préfecture ou dans certaines sous-préfectures afin de recenser leurs besoins, notamment administratifs et d’hébergement.

2140 Ukrainiens se sont ainsi signalés auprès des cinq préfectures de la région :

  • 1019 en Loire-Atlantique
  • 315 en Maine-et- Loire
  • 120 en Mayenne
  • 351 en Sarthe
  • 335 en Vendée

Les arrivées sont aussi organisées par les services de l’État. La région parisienne connaissant de très importants flux d’arrivées de déplacés ukrainiens, les régions de l’Ouest de la France (Normandie, Bretagne, Centre Val-de-Loire et Pays de la Loire) s’impliquent dans des opérations de transfert.

Près de 1900 orientations de l’Île-de France vers la zone Ouest ont déjà eu lieu depuis mi-mars, dont près de 790 Ukrainiens vers les cinq départements de la région Pays de la Loire : 132 en Loire Atlantique, 169 en Maine-et-Loire, 137 en Mayenne, 209 en Sarthe et 139 en Vendée.

Ces opérations de transfert sont mises en place dès qu’un hébergement collectif est disponible dans l’un des départements. À ce jour, 1500 places d’hébergement ont été recensées en Pays de la Loire, sur proposition des collectivités territoriales et d’autres personnes morales.

Les hébergements proposés par les particuliers sur le site https://parrainage.refugies.info/ ne sont pas mobilisés à ce stade, car ils nécessitent en amont une analyse par une association habilitée par l’État pour organiser l’accueil et accompagner les particuliers et les familles ukrainiennes dans cet appariement. Pour autant, une proportion significative de déplacés ukrainiens est déjà hébergée par des particuliers, de leur propre initiative.

Au total, entre les arrivées diffuses et les opérations de transfert en provenance de l’Île-de-France, ce sont ainsi 2930 ressortissants ukrainiens qui sont déjà présents en Pays de la Loire, pour un objectif de 7000 dans le cadre de l’accueil annoncé par la France de 100 000 Ukrainiens. Ces ressortissants ukrainiens se voient progressivement octroyer une autorisation provisoire de séjour au titre de la « protection temporaire » décidée par les pays membres de l’Union européenne. Ils peuvent aussi bénéficier d’une carte de paiement donnant accès à l’allocation financière de première nécessité, d’une protection universelle maladie et, selon leurs besoins, d’un hébergement.

Enfin, l’Éducation nationale scolarise d’ores et déjà 295 mineurs ukrainiens en Pays de la Loire, dont la moitié au primaire, et 434 autres sont en instance de l’être. Les services de l’État travaillent aussi désormais à la mise en place prochaine de stages de découverte et d’acquisition de la langue française ainsi qu’à l’insertion professionnelle.