Que faire des déchets verts ? Attention, brûlage interdit !

 
 
Que faire des déchets verts ? Attention, brûlage interdit !

L’arrivée des beaux jours est l’occasion de prendre soin de son jardin. Tonte des pelouses, taille des végétaux, débroussaillage sont autant d’activités qui génèrent de nombreux déchets verts. Que faire de ces déchets ?

Le brûlage : une pratique polluante interdite.

Pour les particuliers, Le code de l’environnement rappelle l’interdiction de brûlage à l’air libre des biodéchets. Un décret paru le 11 décembre 2020 établit des cas de dérogation lorsque les végétaux ont été parasités ou pour certaines espèces envahissantes (article D543-227-1 du code de l’environnement).

Au-delà des possibles troubles de voisinage (nuisances d’odeurs ou de fumées) ou des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts contribue à la dégradation de la qualité de l’air.

Lors de la combustion, de nombreux polluants sont émis, dont des particules fines et autres composés cancérigènes, pouvant avoir des conséquences sur la santé des populations. Cette pollution réduit notre espérance de vie.

D’autres solutions existent !

De nombreuses solutions existent pour valoriser ses déchets verts :

  •  Compostage,
  •  Broyage,
  •  Paillage,
  •  Collecte en déchetterie.

Le saviez-vous ?

- L’entretien du jardin génère environ 160 kilos de déchets verts par personne et par an,

- 9 % des foyers les brûlent à l’air libre.

Soyons citoyens, respectons notre environnement !

Attention ! Toute incinération de végétaux est passible d’une contravention de 750 € (article R 541-78 du code de l'environnement).

Pour plus d’informations :

> Plaquette brulage Pays de la Loire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,30 Mb

- Site de la DREAL

- Site de l’Ademe