Les points de vigilance

 
 

Index d'articles

  1. Cours d'eau et marais
  2. Règlementation
  3. Les points de vigilance
  4. Ce qu’il faut absolument éviter
  5. Glossaire
  6. Contacts

Les réseaux hydrauliques peuvent abriter des espèces protégées : triton salamandre,... 

  • Celles-ci, ou leur habitat ne peuvent être détruits sauf dérogation. Il est possible de vérifier l’absence de ces espèces en utilisant un simple tamis (une passoire par exemple). En cas de présence, les travaux sont à adapter soit en évitant le secteur soit en intervenant aux bonnes périodes pour préserver les espèces. En cas de doute, contacter la DDTMdirection départementale des territoires de la mer, Service Eau et Environnement pour appréhender le cadre réglementaire et définir l’intervention.

L’opération d’entretien doit être adaptée en cas de présence d’espèces invasives (jussie, myriophylle du Brésil, Renouée du Japon….). 

  • Les sites concernés doivent être préalablement identifiés et le mode opératoire défini avec les interlocuteurs locaux compétents (intercommunalité, syndicat de rivière ou de bassin versant).

Les documents d’objectif des zones Natura 2000 sont susceptibles d’apporter des prescriptions ou recommandations complémentaires.

Les zones de frayères doivent faire l’objet d’une attention particulière afin que les opérations d’entretien n’aillent pas à l’encontre de leur maintien.