PORTRAITS DE LA RELANCE

 
PORTRAITS DE LA RELANCE

Les lauréats France Relance en Loire-Atlantique sont déjà nombreux. Retrouvez leurs projets ambitieux et innovants dans cette rubrique.

Nos Portraits de la Relance :

> Portrait de Loiretech - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb

> Portrait de Kokiriki - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,78 Mb

> Portrait de la Cathédrale de Nantes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,78 Mb

> Portrait de Proxité - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,68 Mb

Entreprise Loiretech - Fonds de modernisation et diversification de la filière aéronautique

Située à Bouguenais et spécialisée dans l'usinage de précision, l'entreprise créée en 1988 emploie 120 personnes.

La mesure 

Le Fonds de soutien à l’investissement et à la modernisation de l’industrie vise à soutenir les projets d’investissement industriel dans 6 secteurs stratégiques : l’aéronautique, l’automobile, le nucléaire, l’agro-alimentaire, la santé, l’électronique et les intrants essentiels de l’industrie. 300 millions d’euros du fonds sont consacrés à l’aéronautique. Ils permettront aux acteurs de la filière de diversifier, verdir et renforcer leurs procédés de production pour développer leurs compétences et préparer l’avion vert du futur.

La belle histoire

Spécialisée dans la conception et la réalisation de moules et d’outillages de grandes dimensions, Loiretech propose ses services aux constructeurs des secteurs aéronautiques, automobiles et de la défense. Afin de faire face à la concurrence mondiale, l’entreprise a décidé d’investir dans la recherche et le développement de solutions innovantes.

Ces derniers mois, les conséquences de la crise sanitaire ont fortement impacté le secteur de l’aéronautique, causant la perte de 25% du volume d’affaires attendu pour l’année 2020 par l’entreprise. Elles ont également mis en évidence pour la société la nécessité de diversifier ses activités et de renforcer sa compétitivité.

Pour mener ces investissements, Loiretech a pu bénéficier du Fonds de modernisation et diversification de la filière aéronautique du plan France Relance. Cette subvention lui permettra notamment de se doter de matériel d’impression 3D pour produire des outillages de grandes dimensions plus rapidement et à moindre coût.

Témoignage de Marc Moret, Président 

"Le plan France Relance apporte une aide très concrète à notre entreprise pour traverser la crise et nous permet de nous projeter. C’est très positif que l’État investisse dans les programmes de recherche pour développer l’avion du futur"

Portrait de Kokiriki - Fonds de soutien et de modernisation de la filière agro-alimentaire

La mesure

Le Fonds de soutien à l’investissement et à la modernisation de l’industrie vise à soutenir les projets d’investissement industriel dans 6 secteurs stratégiques : l’aéronautique, l’automobile, le nucléaire, l’agro-alimentaire, la santé, l’électronique et les intrants essentiels de l’industrie. Dans ce cadre, 100 millions d’euros du fonds sont consacrés à l’agro-alimentaire afin de favoriser l’autonomie et la résilience du secteur.

La belle histoire

Le groupe familial Jouault, fondé en 1990 dans le Morbihan, fabrique des produits alimentaires intermédiaires pour l’industrie des plats  cuisinés, comme des fromages retexturés ou encore des poudres techniques transformables en desserts, fromages ou confitures. Le groupe compte actuellement 70 salariés, dont une partie travaille au sein du département de recherche et développement, qui conçoit
des ingrédients adaptés au stockage et à la cuisson des différents aliments.

En 2019, les chercheurs du groupe ont commencé à élaborer des recettes d’aliments vegan semblables à de la charcuterie (jambon, rillettes, chorizo), à partir de fibres, de protéines et d’arômes végétaux. L’usine de fabrication de cette nouvelle marque, Kokiriki, a ouvert le 1er janvier 2021 à Pontchâteau, en Loire-Atlantique. Ses produits seront vendus en grande surface et à l’export dès l’été 2021.

L’investissement de 3 millions d’euros est soutenu à hauteur de 600 000 euros par le plan France Relance. Il couvre l’achat du bâtiment et du matériel, leur mise aux normes d’hygiène et de traçabilité, ainsi que l’embauche et la formation du personnel. Kokiriki prévoit de recruter 25 salariés en 2021, et 25 autres en 2022.

Témoignage de la Présidente Charlotte Jouault

“ L’aide du plan France Relance a été déterminante : elle nous a permis d’acheter le bâtiment de Pontchâteau et de rassurer les banques sur notre plan de financement. Elle a été un déclic pour aller plus vite et plus loin. ”

Portrait de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes - Plan cathédrales

La mesure

La mise en place d’un Plan cathédrales de 80 millions d’euros a pour objectif de renforcer et d’accélérer la restauration de ces monuments historiques majeurs appartenant à l’État. Après l’incendie des cathédrales de Notre-Dame de Paris en 2019 et de Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes en 2020, il a été décidé d’amplifier les travaux de restauration et de sécurisation des cathédrales en France. Ces opérations contribueront, par ailleurs, à la mise en valeur et à l’attractivité des territoires, ainsi qu’au soutien des acteurs de la filière économique du
patrimoine.

La belle histoire

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, construite du XVe au XIXe siècle, est classée monument historique depuis 1862. L’édifice gothique a été longuement restauré au XXe siècle à la suite des bombardements de Nantes en 1944, et d’un incendie accidentel en 1972.

Deux grandes campagnes de travaux sont actuellement en cours dans la cathédrale. Dans le cadre de la réfection au long cours de l’édifice, le Plan cathédrales finance la dernière tranche de restauration des baies du chevet, à l’arrière du chœur, pour un montant de 650 000 euros. Le chantier doit être achevé à l’automne 2021.

Des travaux ont été lancés en parallèle après l’incendie criminel du 18 juillet 2020, qui a détruit l’orgue de tribune du XVIIe siècle, le vitrail occidental, un tableau et des éléments de mobilier. Les vestiges, déblayés début 2021, ont été soigneusement triés. Des diagnostics sont en cours pour évaluer d’autres dégâts moins visibles. La dépollution de l’édifice sera réalisée en priorité. Le 26 février 2021, le Premier ministre a annoncé une enveloppe de 10 millions d’euros pour l’ensemble des travaux de restauration.

Témoignage Clémentine Mathurin - Conservatrice des monuments historiques

“ Avec les moyens qui ont été alloués aux travaux dans le cadre du Plan Cathédrale, l’Etat investit pour la préservation de notre patrimoine. Nous allons pouvoir garantir la pérennité de la cathédrale de Nantes, et redonner accès au public le plus rapidement possible. ”

Portrait de Proxité - Plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté

La mesure

Dans le cadre du plan France Relance, le plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté vise à accompagner la mise en œuvre de projets structurants portés par des associations de lutte contre la pauvreté afin de mieux répondre aux besoins des personnes précaires. Ce plan soutient le développement de services et de dispositifs visant à proposer une réponse adaptée à la situation de chacun et à rendre accessibles les biens et services essentiels à l’émancipation des personnes.

La belle histoire

L’association Proxité accompagne des jeunes de territoires en difficulté vers la réussite scolaire ou professionnelle. Des « parrains/marraines » bénévoles, actifs dans le mondeprofessionnel, aident les jeunes dans leur travail scolaire, leur orientation et la recherche de stages, d’alternances et d’emploi. L’association organise également des visites d’entreprises et des formations collectives. Créée en 2002 à Saint-Denis, elle compte aujourd’hui 36 antennes dans les quartiers prioritaires de 21 villes de France.

L’antenne de Nantes a ouvert au printemps 2019, à la maison de quartier de la Bottière. Audrey Pineau, seule salariée sur place, suit près d’une quarantaine de binômes dans leurs relations de parrainage, organise les ateliers et visites d’entreprise à destination des jeunes et gère les relations avec les éducateurs et les enseignants.

Une subvention de 39 000 euros du plan France Relance, sur 2 ans, permet à Proxité de recruter un deuxième salarié à Nantes en tant que responsable des parrainages. Ce renfort permettra d’accompagner un nombre croissant de jeunes et de développer les activités de Proxité dans la ville.

Témoignage d'Audrey Pineau - Responsable territoriale Loire-Atlantique

“Nous construisons des ponts entre l’univers scolaire et le monde professionnel, pour que les jeunes des quartiers prioritaires aient accès au soutien, aux connaissances et au réseau dont ils ont besoin pour réussir. L’aide de France Relance nous permettra d’accompagner plus de jeunes à Nantes-Est."