Lutte contre le travail illégal : quel bilan ?

 
 
Lutte contre le travail illégal : quel bilan ?

Lundi 10 février 2020, Claude d’Harcourt, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique présentait le bilan de l’action de l’État dans la région et les orientations prioritaires en matière de lutte contre le travail illégal pour la période 2019-2021.

Le travail illégal constitue un trouble grave à l’ordre économique et social. Il pénalise les travailleurs concernés en les privant des prestations de cotisations sociales, en ne respectant pas leurs droits en matière de rémunération, de durée du travail, de repos. Il nuit aux entreprises, en générant des situations de concurrence sociale déloyale qui déstabilisent l’activité économique et l’emploi. Enfin, il affaiblit la collecte des impôts et des cotisations sociales et notre système de redistribution et de solidarité. Ces enjeux justifient une mobilisation sans faille de l’ensemble des services de contrôle habilités.

En présence des services de l’Etat (Direccte, Dreal, Gendarmerie,...) et des organismes de sécurité sociale (URSSAFUnion de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d'allocations familiales et MSAMutualité sociale agricole), le préfet a présenté le bilan de la période 2016-2018 et les axes prioritaires du nouveau plan national de lutte contre le travail illégal (2019-2021).

Le bilan 2016-2018 en chiffres

764 procès verbaux qui concernent :

- 2190 salariés

- 789 établissements

Les verbalisations concernent majoritairement les secteurs :

- de la construction (24%)

- du commerce (23%)

- de l’hôtellerie-restauration (15%)

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse :

> DP Lutte contre le travail illégal - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,80 Mb