Lutte contre la prostitution

 

L’État, par l’adoption de la loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées, a pris une position abolitionniste quant à la prostitution.

Concrètement, la loi de 2016 fait porter la responsabilité aux clients de la prostitution, abroge le délit de racolage et propose un parcours de sortie de la prostitution des personnes prostituées.

La prostitution est une activité qui consiste à fournir un acte sexuel en échange d’une rémunération. La prostitution est fermement condamnée pour les proxénètes, les clients et les gérants d’un lieu de prostitution. A cet égard, la loi parle de « traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle ».

Chiffres prostitution

Il y a, en France, entre 30 000 et 40 000 personnes prostituées dont 85 % de femmes.

Parmi les femmes victimes de la traite des êtres humains, 82 % le sont à des fins d’exploitation sexuelle.

Parmi l’ensemble des personnes prostituées, 93 % sont étrangères et 38 % ont subi un viol au cours de leur vie.

La prostitution représente une violence qui porte gravement atteinte aux victimes et qui ont des conséquences importantes sur la santé physique et psychologique des personnes prostituées.

Les personnes prostituées sont aussi bien majeures que mineures.

Besoin d’aide ?

L’association du Mouvement du Nid est présente sur le territoire de Loire-Atlantique pour accompagner les personnes en situation de prostitution.

Le Mouvement du Nid

Retrouvez en détail les aides et les urgences disponibles en Loire-Atlantique sur le document suivant :

> Urgence et aide victimes prostitution - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,77 Mb

Il existe des moyens de sortir du système prostitutionnel.

En Loire-Atlantique, l’association agréée par l’État pour le parcours de sortie de la prostitution et d’insertion sociale et professionnelle est le Mouvement du Nid.

Depuis la loi de 2016, l’État a prévu que dans chaque département soit mis en place une commission départementale de lutte contre la prostitution, le proxénétisme et la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle. Ces commissions étudient le cas de chaque personne demandant l'intégration à un parcours de sortie de la prostitution .

Pour plus d'informations sur le parcours de sortie de la prostitution, cliquez sur le lien suivant: https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/lutte-contre-l-exclusion/droits-et-aides/article/parcours-de-sortie-de-la-prostitution-et-aide-a-l-insertion-sociale-et

En savoir plus :

Le Gouvernement vous informe à propos du système prostitutionnel et de sa pénalisation. Aussi, vous pouvez y trouver une plateforme de signalement des violences que vous pouvez mobiliser.

L'État s'engage sur la question de lutte contre la prostitution des mineurs. A cet égard, vous pouvez retrouver la campagne nationale de sensibilisation pour prévenir des dangers de la prostitution des mineurs:

> Campagne nationale lutte prostitution mineurs - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,56 Mb

Également, vous pouvez retrouver un rapport du groupe de travail sur la prostitution des mineurs remis au secrétaire d'État en charge de l'enfance et des familles le 28 juin 2021 et le rapport Promifrance du centre de victimologie pour mineurs de janvier 2022:

> Rapport groupe travail prostitution mineurs - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,57 Mb

> Rapport Promifrance prostitution mineurs - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 6,44 Mb

Vos contacts en Loire-Atlantique

Une documentation concernant cette politique et ces dossiers est disponible auprès de :

Valérie RICHAUD-TAUSSAC, déléguée départementale aux droits des femmes et à l'égalité - (Tél : 02.40.08.64.24 / valerie.richaud-taussac@pays-de-la-loire.gouv.fr)