L'action de l'État en Loire-Atlantique en 2019

 
 
L'action de l'État en Loire-Atlantique en 2019

Comprendre l’évolution de notre société, afin de mieux agir pour l’avenir du territoire : ce sont là en résumé me semble‑t‑il les ressorts profonds de l’action de la préfecture et de ses agents en 2019.

Il fallait d’abord retisser les liens et rétablir la confiance entre tous les acteurs dans un territoire orphelin de son projet majeur. C’est le sens que la collectivité régionale et l’État ont donné au contrat d’avenir mis en œuvre dés le début de l’année.

Comprendre les aspirations de notre société et en même temps s’assurer de ce que chacun de nos actes la rend plus solidaire, plus unie : c’est parler de cette équation difficile à résoudre entre la liberté, celle de manifester, celle de militer, celle de s’exprimer et la sécurité celle de nos concitoyens, celle des biens privés ou publics celle aussi des territoires où l’on vit.

Ce rapport d’activité est donc aussi l’occasion de rendre hommage aux forces de police et de sécurité civile, piliers de la démocratie et de notre pacte républicain qui jour après jour ont tout au long de l’année 2019, fait en sorte de concilier l’exercice de nos libertés et la sécurité à laquelle aspirent nos concitoyens.

L’écrit traduit imparfaitement la réalité des actions conduites, lesquelles s’effacent trop vite des mémoires. Reste le sentiment que ce qui devait être fait l’a été. Et avec lui les remerciements qui sont dus aux agents de la préfecture dont l’action est ici retracée.

LE PRÉFET

Claude d’HARCOURT

Retrouvez le rapport d'activité de l'État en Loire-Atlantique en 2019.