4ème comité France Relance

 
 
4ème comité France Relance

Ce comité a permis de faire le point sur l’actualité de France Relance, le déploiement des dispositifs en Loire-Atlantique et mettre l’accent sur certaines mesures montrant ainsi la diversité des secteurs d’intervention de France Relance au plus près des citoyens.

En Loire-Atlantique, au 5 juillet, France Relance c’est plus de 436M€ déployés sur le territoire à destination des entreprises, des citoyens, des jeunes, des associations et des collectivités. En avril, c’était 285 M€, soit un montant en augmentation de 151M€ sur le dernier trimestre. Le volet écologie, qui représente le cœur de cible de France Relance, est en très nette progression.

Concernant le secteur industriel, l’activité est plus forte que prévue, progressant sensiblement dans l’industrie et les services marchands, pour la grande majorité des secteurs à l’exception de ceux en lien avec l’automobile. L’entreprise Kokiriki basée à Pontchateau et spécialisée dans les alternatives vegan aux produits charcutiers, a témoigné de l’effet d’accélérateur que le soutien France Relance avait apporté à son entreprise en lui permettant notamment d’acheter de nouvelles lignes de production et d’améliorer sa stratégie digitale. La CCIChambres de commerce et d'industrie a confirmé que le tissu économique très diversifié sur le département a permis de bien résister à la crise et que les secteurs repartent désormais, pour la plupart sur des bases d’avant crise.

Deux appels à projets particulièrement bien perçus en Loire-Atlantique ont ensuite été présentés :

  • l’appel à projet « recyclage foncier » qui est un outil de reconquête des friches pour des projets ayant notamment pour vocation de produire du logement et revitaliser les cœurs de ville. 12 projets ont été lauréats en Loire-Atlantique pour un total de subvention versé de 4,18 M€. Le LAD est intervenu pour témoigner de l’importance du soutien de l’État pour un projet sur la commune de Trignac, soutien sans lequel le projet n’aurait pas abouti. Un nouvel appel à projet sera lancé le 15 juillet pour une annonce des lauréats en novembre.
  • la réhabilitation thermique du parc social locatif : plus de 60 opérations retenues pour une enveloppe totale de subvention de plus de 4M€, au bénéfice de plus de 400 logements sociaux sur tout le département. Nantes métropole Habitat est intervenu pour témoigner de l’importance du soutien de l’État pour stabiliser et accélérer le projet de réhabilitation de Garennes de Pilleux en faveur de 176 logements et d’élever l’ambition énergétique du projet. Ces travaux doivent permettre, in fine aux locataires, de baisser leurs dépenses énergétiques.

Enfin, ont été évoquées les pistes de simplifications faites par les membres du comité départemental et remontées au niveau central afin de faciliter, encore davantage, le déploiement de France Relance. Les principales pistes sont les suivantes :

  • communication à renforcer sur les calendriers des appels à projet et les conditions d’éligibilité des dossiers
  • souhait de renforcer le niveau de décision d l’échelon territorial
  • inscrire les projets et les spécificités des territoires dans les CRTEContrat de relance et de transition écologique pour les inscrire dans la durée : cela est bien l’objectif de ces outils renforcés de contractualisation.

France Relance, lancé le 3 septembre 2020, fêtera à la rentrée son premier anniversaire.

 
 

A lire également :