Actualités

Sécurité routière : La police natinale à la rencontre des collégiens

 
 
Sécurité routière : La police natinale à la rencontre des collégiens

Le Centre Loisirs Jeunesse (CLJ) de la police nationale est allé à la rencontre de collégiens en classe de 4ème, des collèges Debussy et Stendhal de Nantes pour une action de prévention aux dangers de la circulation à 2 roues et de l’utilité des équipements de protection. Ce projet, porté par les services de l’État auprès des jeunes, en partenariat avec la mairie de Nantes, le Conseil départemental, l’Éducation nationale et Village Moto, a pour but de lutter contre l’insécurité routière et les rodéos au travers de la prévention au sein de leurs quartiers et améliorer le rapport entre les jeunes et la police.

93 jeunes collégiens de 4ème ont tous été volontaires pour participer aux ateliers proposés par
le CLJ, encadrés par des fonctionnaires de la police nationale et du personnel des collèges Debussy de Bellevue et Stendhal du quartier nord de Nantes les 8 et 11 décembre derniers.

Au programme de ce premier atelier, un parcours chronométré :
• Prise en compte du vélo et du matériel de sécurité (casque et gilet jaune)
• Slalom
• Rouler sur une planche à terre
• Passer entre deux planches à terre
• Arret au panneau stop

En 2021, trois évènements vont venir compléter ces premiers ateliers de décembre :

  1. En février, un petit concours au sein de chaque établissements permettra de sélectionner les jeunes sur leur aptitude à la conduite de deux roues au sein de la ville, à l’aide des simulateurs deux roues.
  2. Lors des vacances d’avril, un grand concours aura lieu au sein du CLJ sur un simulateur deux roues avec sensibilisation à l’utilité des équipements de protection (casque, gants…) mais aussi l’utilité d’être en règle par rapport à la loi : être titulaire du Brevet de sécurité routière (BSR) et l’assurance du véhicule.
  3. En mai aura lieu la remise des prix au sein du Centre Loisir Jeunesse, en présence des partenaires.

La première partie de cette action jeunes /police, au sein des établissements scolaires s’est déroulée dans un climat serein et très respectueux de la place des uns et des autres. Les échanges ont permis de faire passer les messages au sujet des dangers de la routes à 2 roues et du danger de la pratique des rodéos urbains.

Entre 2017 et 2020, la pratique du rodéo urbain a coûté la vie à 3 jeunes et fait 4 blessés à Nantes. Ce qui est déjà beaucoup trop pour une catégorie de la population qui est censée avoir la vie devant elle.

Pour rappel, à Nantes, une cellule anti-rodéo a été créée le 04 Avril 2019, elle est composée de deux fonctionnaires issus de la Brigade accidents et délits routiers (B.A.D.R.), Officiers de Police Judiciaire, dédiés uniquement au traitement des dossiers liés aux Rodéos Urbains et à la lutte contre les Runs.

 
 

A lire également :